Eau de parfum Flower by Kenzo Kenzo

Kenzo
Concentration
  • Eau de parfum
Date de création
  • 2000

Flower by Kenzo : Au milieu des gratte-ciels poussent les champs de fleurs...

Kenzo, c’est bien sûr une maison de haute-couture originale et ethnique dirigée par le fantastique Kenzo Takada. C’est aussi la signature de grands parfums aussi poétiques qu’originaux signés par les inspirations poétiques du maître.

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 02-11-2016
43.5 €
Acheter ce parfum
55.5 €
Acheter ce parfum
55.5 €
Acheter ce parfum

Né en 2000, « Flower by Kenzo » nous propose un univers parfumé fleuri et délicat comme une guerre des fleurs sauvages menée à la tristesse ambiante de la ville...

« Flower by Kenzo », quand la Femme-fée fait pousser les coquelicots dans la ville...

L’univers haute-couture comme de la parfumerie Kenzo nous offre ses symboles de magie et de féérie depuis plusieurs décennies. Telle une marque de fabrique, Kenzo étend ses fleurs à travers le monde, dont son vénérable coquelicot emblème de la marque. Toutefois la magie Kenzo fait pousser ses fleurs pour les faire partager au monde entier, et si possible, sans oublier de promouvoir son parfum, « Flower by Kenzo ».

À la sortie du beau « Flower by Kenzo » en l’année emblématique 2000 (tel un renouveau printanier ?), Kenzo a initié une belle prouesse de street marketing en offrant un champ de 1500 jolies fleurs sauvages en plein cœur de Paris au Centre Pompidou. Puis la maison Kenzo, forte de son succés, a renouvelé cet exploit féérique en créant de nouveaux champs de fleurs parfumées dans les plus grandes villes du monde. Quant aux spots publicitaires, ils demeurent totalement influencés par la poésie onirique du parfum qui développe toujours le rouge et le coquelicot fétiche de « Flower by Kenzo » autour de la nature, de l’eau et bien sûr de la femme en contradiction au gris du béton et de la ville moderne.

Les égéries de « Flower by Kenzo », Shu Qi puis en 2009 Lika Minamoto, sont elles aussi choisies pour leur grâce et leur distinction raffinée et asiatique, héroïnes de films publicitaires tout aussi féériques qu’esthétiques. Sans oublier le coquelicot rouge, trace indélébile de l’esprit « Flower by Kenzo »...

L’essence du coquelicot retranscrit dans un floral poudré : « Flower by Kenzo »

Comment crée une fragrance à l’odeur de coquelicot alors que celui-ci n’a pas d’odeur et se pose dans nos mains d’une façon éphémère et fragile ? Il faut éveiller la curiosité et faire travailler l’imagination de chacun en proposant de multiples sources d’inspirations.

Ainsi le flacon de « Flower by Kenzo » est dessiné par le génie aux « 250 flacons » Serge Mansau pour évoquer une longue tige de verre telle une fleur qui s’élance à travers les buildings, ou peut-être symbole des buildings qui s’élancent pour se libérer vers le ciel. Bien sûr le délicat coquelicot apparaît comme incrusté dans le verre de « Flower by Kenzo » comme si le nez créateur de la fragrance, Alberto Morillas, avait voulu le capturer pour mieux en saisir sa senteur...

« Flower by Kenzo » apportera sa touche de petite révolution parfumée en offrant un retour modernisé des notes poudrées, connotées comme surannées, au nouveau millénaire. Ainsi les notes de tête s’ouvriront sur des notes acidulées et vives de mandarine, des senteurs fruitées de cassis et des notes épicées de baies roses. Un cocktail de fraîcheur étonnant et parfumé qui se laissera capturer par un cœur fleuri d’envolées de fleurs précieuses telles que le jasmin, l’aubépine, la rose, l’œillet et la violette. Puis le sillage profond et poudré crée par des notes de vanille, de muscs blancs et d’opoponax formeront un fond poudré moderne tout en rondeurs sensuelles.

« Flower by Kenzo » se forme donc autour d’un coquelicot vibrant de matières puissantes, ponctuées d’envolées bucoliques rares et précieuses et poudrées de profondeurs rondes et opulentes. « Le coquelicot n’a pas d’odeur, Kenzo a créé son parfum. Celui d’une fleur singulière et intemporelle, d’une fleur militante dans la ville. » Kenzo.