• Accueil
  • Matière première
  • Notes solaires

Notes solaires

Notes solaires
Obtention
Sa famille/facette
Quand le parfum nous fait partir en vacances ! Bien plus qu’un simple accessoire ou un apparat esthétique, le parfum nous évoque parfums d’enfances, réminiscences gourmandes ou bien encore doux souvenirs de vacances au soleil. Les notes solaires sont des accords qui pourtant ne sembleraient pas, à première vue, liées à l’odeur de plage, de sable ou de mer. Les accords solaires jouent principalement de nos souvenirs. Dont celui très précis d’un produit qui fut pendant des années le seul utilisé sur toutes les plages : l’Ambre Solaire. De ce best-seller des produits solaires, nous en avons gardé un souvenir olfactif précis qui aujourd’hui se révèle grâce à la fameuse molécule de salicylate de benzyle.

En savoir plus

Les parfums avec la matière Notes solaires

Les notes solaires en parfumerie sont nées sur la plage !

L’arrivée en France tant attendue des congés payés crée un nouveau besoin : des produits solaires. Avoir le temps de bronzer sur une plage devient un privilège commun et pour se protéger des coups de soleil il est nécessaire de s’en protéger grâce à un produit adapté. Eugène Schueller, fondateur de l’Oréal, décide alors de mettre au point un produit solaire à base d’une molécule synthétique connue déjà aux États-Unis depuis plusieurs années : le salicylate de benzyle. Ainsi sort en 1935 le fameux Ambre Solaire conçue autour de cette molécule.

Découvrant quelques années plus tard qu’en réalité le salicylate de benzyle n’était pas assez filtrant pour les U.V, l’Oréal décida de le retirer de la formule d’Ambre Solaire. Ce qui fut une grossière erreur ! Les Français étaient si accrocs à ce parfum si particulier de « soleil » que les ventes d’Ambre Solaire chutèrent. Le groupe décida donc d’utiliser à nouveau le salicylate de benzyle non plus comme filtre mais bien comme un agent parfumant. Les notes solaires qui ornent les accords de nos parfums ne quittèrent plus jamais nos odorats délicats !

Offrir du soleil à nos parfums grâce aux accords solaires !

La note solaire créée grâce au salicylate de benzyle, est composée d'ylang ylang, de frangipanier, de tiaré et d'œillet. Grâce à Ambre Solaire, cette note est devenue un indispensable de nos cosmétiques puis par la suite de nos parfums.

La note solaire a l’avantage de s’accorder avec de nombreuses fragrances, néanmoins une des familles les plus connues de parfums solaires est la famille des floraux-salycilates. Le parfum le plus connu de cette famille de floraux-solaires est « l’Air du Temps » de Nina Ricci, sorti en 1948. Si les accords solaires avaient déjà été utilisés auparavant par « Fleurs de Rocaille » de Caron par exemple, « L’Air du Temps » fut le tout premier à avoir exploité les accords solaires avec des notes fleuries d’une façon aussi singulière et claire.

À l’évidence les parfums à notes solaires composent encore une grande partie de nos préférences en matière de parfums tant il évoque le souvenir olfactif si agréable des vacances et de la plage. Bien que tombé en disgrâce durant quelques années, les senteurs solaires et exotiques sont plus que jamais revenues sur nos peaux et nos cous assoiffés de soleil et de senteurs lointaines.