Gourmande

Facette
Gourmande
La gourmandise n’est pas le premier mot qui nous vient à l’esprit, lorsqu’on pense à un parfum… Et pourtant, les parfums gourmands sont aujourd’hui de plus en plus sollicités et adulés. Éthyle-maltol, sacrasol, coumarine ou furanéol… Si cela ne nous évoque pas grand-chose au premier abord, ce sont pourtant des substances très connues. Ces composants naturels et synthétiques que l’on retrouve dans différents aliments sont aujourd’hui dans nos parfums ! Les parfums gourmands révèlent des notes gustatives allant du caramel à la barbe à papa en passant par la pomme d’amour… De véritables cocktails de bonheur !

En savoir plus

Les parfums Gourmands

La gourmandise n’est plus un vilain défaut

Pour les créateurs de parfum, la gourmandise n’est plus un vilain défaut, vous pouvez donc en user et même en abuser ! Les parfums gourmands sont aujourd’hui une expression de la sensualité et de la féminité. Qui dit gourmand ne dit pas écoeurant et les créateurs possèdent des tonnes de fragrances qui évitent cet effet, comme la vanille ou la fève tonka. La gourmandise révèle une affirmation des plaisirs de vivre. Grâce au parfum « Angel » de Thierry Mugler, créé en 1992, la porte de la gourmandise s’est ouverte. Ici, le patchouli est enrobé de vanille caramélisée et de chocolat… Un véritable succès pour ce parfum, qui 20 ans, après, fait toujours parti des les meilleures ventes. Afin d’éveiller encore plus notre gourmandise, les créateurs de parfums associent à l’odeur, la vue en inventant des flacons irrésistiblement craquants. Parmi les flacons les plus insolites, on retrouve les parfums de Lolita Lempicka, et notamment son dernier flacon « sweet ». Charme, luxe et volupté, voici ce qu’incarnent de nos jours, les parfums gourmands. Le monde des cuisiniers et des créateurs de parfums n’est finalement pas si éloigné l’un de l’autre...

Envie de sucre ? Parfumez-vous !

En glissant des notes sucrées dans les parfums, les créateurs font appel à des valeurs hédoniques de la petite enfance. L’aspect gustatif est mis en avant, mais également le côté répressif… Qui peut résister à l’odeur de carambar ou de fraises tagada ? Pour maigrir, ou ne pas grossir, on s’interdit les sucreries… Cependant, avec l’ingéniosité des parfumeurs, on peut s’en vaporiser autant qu’on veut ! Par ailleurs, le sucre a toujours su baisser notre degré d’anxiété. Les notes sucrées agissent alors comme de véritables antidépresseurs et chatouillent irrésistiblement nos endorphines. Grâce aux parfums, les interdits sont alors levés… Parmi les parfums sucrés, on trouve le parfum « Tentation de Nina » de Nina Ricci. Ici, les fragrances fleurtent avec un macaron aux goûts mélangés de bergamote, de framboise, de pamplemousse, d’amande, de citron et de vanille. Grâce à des alliances subtiles, mais improbables, les parfums gourmands se dégustent désormais comme de véritables desserts de pâtissiers.

Les parfums gourmands laissent derrière eux, une peau à croquer ! La gourmandise peut alors se consommer sans modération. Fruit, sucre, gâteau, bonbon, meringue, chocolat, crème brulée, caramel, vanille… La gourmande est partout et se conjugue merveilleusement bien avec le monde des parfums d’aujourd’hui, pour le plus grand bonheur des femmes, mais aussi des hommes qui rêvent d’y goûter. Ces parfums donnent l’impression d’avoir été créés uniquement pour nos papilles. Alors, qui peut y résister ?