Marine

Facette
Marine
Avec la facette olfactive Marine profiter des senteurs d’iode et de brises marines toute l’année. Si aujourd’hui hommes et femmes aiment particulièrement les parfums iodés, la tendance est récente, et pour cause ! Le principal ingrédient de la note marine a été découvert en 1966 par les entreprises pharmaceutiques. Vingt ans plus tard tout de même, un premier parfum aquatique vit le jour aux États-Unis en 1988 sans succès en Europe. En 1992 la célébrissime « Eau d’Issey » met enfin les notes marines à l’honneur en propulsant ce parfum dans le classement de tête des parfums préférés des français. Aujourd’hui les parfums à base de notes aquatiques font toujours sensation et séduisent hommes et femmes par leur fraîcheur et leur pureté.

En savoir plus

Les parfums Marins

Les matières Marines

La fabrication des notes marines en parfumerie

Bien avant d’être exploitée par les maisons et créateurs en parfumerie, la note marine est née dans un laboratoire pharmaceutique. Pfizer inventa une molécule de synthèse la calone, présentée sous forme de poudre, sachant reproduire à la perfection les senteurs marines. Depuis la grande tendance des parfums iodés des années 90, de nouvelles molécules de synthèses ont été conçues telles que les molécules de melonal, de floralozone, d’absolu d’algue ou bien encore de scentenal. Ces déclinaisons moléculaires de la calone permettent ainsi de structurer des parfums sur différents types de fragrances iodées et fraiches.
La note iodée sera créée non seulement grâce à ces molécules de synthèse mais aussi par des végétaux naturels tels que le cyprès bleu, le lotus et la christe marine. Ces senteurs iodées seront en parfait accord avec des notes d’agrumes ou de fleurs qui renforceront la fraîcheur et la vitalité de ces fragrances venues de la mer...

La tendance des parfums iodés et aquatiques

En matière de parfums comme en matière de mode vestimentaire, les tendances se font et se défont. Lors de la découverte de la calone en 1966, il était alors inimaginable d’utiliser cette senteur iodée pour créer un parfum. L’époque se prêtait bien plus aux senteurs puissantes et opulentes qu’aux parfums frais et délicats. Pendant longtemps, la note marine fut réservée aux soins pharmaceutiques puis un peu plus tard aux produits ménagers… C’est dire !
Pourtant les années 90 semblent sourire à des fragrances plus légères et plus naturelles après des années de parfums enivrants. Le virage d’un retour au naturel est pris dans les mentalités comme dans les envies de parfums. Issey Miyaké avec « l’Eau d’Issey » (sorti en 1992) sera le premier grand succès des parfums aux notes marines. Le parfum, qui veut reproduire « l’odeur de l’eau », va conquérir ainsi de multiples femmes de toutes nationalités confondues et ouvrir enfin la porte aux autres fragrances marines qui ne demandent qu’à être diffusées pour embaumer…

Aujourd’hui les parfums à notes marines sont aussi bien destinés à la gente masculine qu’aux femmes. En ce qui concerne les hommes les parfums iodés sont nombreux et sont souvent synonymes de dynamisme, de vitalité. L’homme qui porte un parfum marin tient souvent d’un gentleman sportif proche de la nature.
Pour les femmes, la brise marine dans le parfum évoque aussi bien sûr cette envie de charme naturel. La femme s’affiche ainsi de façon totalement assumé sans fioriture ou fausseté esthétique. Il semblerait donc que le parfum marin soit l’effluve d’un retour « aux sources », comme une vague de fraîcheur iodée qui s’empare de nos flacons pour se déposer sur nos peaux…