Epicée

Facette
Epicée
Le mot parfum nous vient du latin « per fumum » qui signifie « par la fumée ». Si à l’antiquité, le parfum était réservé au culte des Dieux, il a su garder son côté fascinant. Aujourd’hui, tous les parfums sont regroupés par famille olfactive, au nombre de 7. Ces derniers se déclinent ensuite en sous-famille ou facette olfactive, parmi lesquelles on trouve la facette épicée. On pourra ainsi rencontrer des fragrances fougère épicée, « boisé épicé cuir », ou encore « ambré fleuri épicé ». Les épices affirment la personnalité du parfum en lui apportant chaleur et relief.

L’épice, une fragrance d’exception

Les facettes épicées sont très utilisées pour les parfums orientaux, mais pas seulement. Les fragrances épicées apportent un style racé, intense et vibrant. Les parfums aux notes épicées renferment des tonalités chaudes, envoutantes, voire impertinentes... Dans le monde des senteurs, les épices réveillent à coup sûr notre odorat et nos papilles.

En savoir plus

Les parfums Epicés

 On distingue cependant deux familles d’épices, les chaudes et les froides. Lorsqu’on parle d’épices chaudes, on parle de cannelle, de muscade ou de clou de girofle. Aux épices froides correspondent la cardamome et le gingembre. Les épices chaudes apportent de la sensualité à une fragrance, alors que les épices froides apportent des notes piquantes et modernes. On pourrait presque rajouter une autre famille d’épice avec le cumin qui apporte plutôt une note animale. Les parfums aux notes épicées existent autant pour les hommes que pour les femmes. Ce sont des parfums affirmés et réellement puissants. Parmi les plus connus, on peut citer le très mythique « Opium », d’Yves Saint-Laurent, qui détient toujours autant de succès auprès des femmes

De belles associations épicées

Les notes épicées sont très souvent associées à d’autres notes pour la création d’un parfum. Les « épicés », comme on les nomme, sont dans la majorité des cas, la signature d’un grand créateur qui aime surprendre. Le premier parfum épicé fut « Shalimar » de Guerlain, créé en 1925. Pour celui-ci, la note de tête est la bergamote, auxquelles se rajoutent en notes de cœur, le jasmin, l’iris, la rose. Enfin, en notes de fond on retrouve de la vanille, du caramel, des fèves tonka, de l’ambre et du patchouli… Par ailleurs, la richesse des épices s’accorde très bien avec des notes florales ou fruitées. Le parfum « Fidji » de Guy Laroche en est un exemple parfait ! Un foral/épicé qui a séduit des millions de femmes. Parmi les notes épicées, on reconnait le santal, le musc blanc ou encore le clou de girofle. Celles-ci sont subtilement associées à des notes florales telles que la violette, le jasmin, la rose et la jacinthe… Un résultat tout à fait incroyable!

Très peu utilisée au début de la création de parfum, la note épicée est aujourd’hui connue et reconnue pour son effet envoutant. Les parfums aux fragrances épicées sont définis comme chaud, piquant, moderne, sensuel et surtout exceptionnel ! Associés à différentes familles olfactives, l’épice apporte des compositions surprenantes et surtout très féminines. L’épice s’ajoute à de nombreuses fragrances, comme le floral, le fruité, le boisé ou l’hespéridée. Les créateurs d’aujourd’hui l’ont bien compris… Les résultats donnent des parfums absolument subjuguant, très appréciés des femmes.