Hespéridée

Famille
Hespéridée
Le mot parfum nous vient du latin « per fumum », qui signifie « par la fumée ». À l’antiquité, les Grecs brulaient des essences aromatiques afin d’obtenir des senteurs par la fumée. Aujourd’hui, les caractéristiques d’un parfum sont classées en 7 familles olfactives et en sous-familles, les facettes. La famille Hespéridée est l’une de ces 7 familles. Le terme « hespéride » provient de la mythologie grecque. Les hespérides étaient des nymphes chargées de veiller sur les jardins des Dieux, dans lesquels il y avait la célèbre « Pomme d’or » (les oranges).

En savoir plus

Les parfums Hespéridés

Les hespéridées, une famille aux notes volatiles

La famille des hespéridées regroupe un ensemble d’huiles essentielles obtenues par l'extraction de zestes d’agrumes, comme la bergamote, le citron, le pamplemousse, l’orange et la mandarine. C’est pourquoi les hespéridées sont à l’origine des « eaux de Cologne », comme celles de Roger & Gallet dont la première date de 1806. La famille des hespéridées est donc la famille olfactive la plus ancienne. Les hespéridées, souvent appelés « Citrus » sont généralement utilisées en notes de tête d’un parfum. Elles ne se démodent pas à travers le temps, et ont toujours autant de succès. Les parfums de la famille des hespéridées sont frais, légers et acidulés. Très volatiles, les notes des hespéridées donnent la première impression que dégage le parfum, mais ne durent pas très longtemps. C’est pourquoi les hespéridées sont associées avec d’autres familles olfactives. Il existe de nos jours, de très nombreux mélanges, tous plus incroyables les uns que les autres.

Les brillants mariages des hespéridées

Parmi les sous-familles, on trouve les hespéridées aromatiques. Aux agrumes, sont alors ajoutés des aromates comme la lavande, la marjolaine, la menthe, le romarin ou le thym. Ces parfums sont plutôt féminins. Ils décrivent des femmes pleines d’entrain, vives et fraiches. On trouve également les hespéridées boisées. Ici, les notes hespéridées sont rehaussées grâce aux notes boisées comme le santal, le patchouli, le chêne, et aussi grâce aux notes poudrées comme le mimosa ou l’iris. Ces parfums sont rassurants, confortables et conviennent parfaitement aux hommes actifs, comme le parfum « Cerruti 1881 ». Dans les compositions, on trouve aussi les hespéridées épicées. Ici, on accorde les agrumes à des épices comme la cannelle, le girofle, le poivre, le gingembre ou la muscade. Ce sont le plus souvent des parfums puissants qui conviennent mieux aux hommes qu'aux femmes, comme le prouve le parfum « Cacharel pour homme », dont le succès n’est plus à démontrer. Dans les sous-catégories, il existe également les hespéridées florales chyprées et les hespéridées boisées.

Les hespéridées, première famille olfactive, connaissent encore, à l'heure actuelle, de très nombreux succès. Composés de zestes d’agrumes, les parfums de cette famille sont généralement frais, légers, fruités. Cependant, et comme les agrumes ne tiennent pas longtemps, les hespéridées sont utilisées en notes de tête et mélangées avec d’autres fragrances. Hespéridées florales, chyprées, boisées, aromatiques ou épicées, ces parfums ne se démodent pas avec le temps. Les hespéridées ont données naissance à de très grands parfums, autant pour les hommes que pour les femmes. Qu'on se le dise, la première famille olfactive compte bien tenir encore son rang pendant très longtemps !