Vétiver en parfumerie

Vétiveria Zizanoïde
Vétiver en parfumerie
Type
  • Plante
Obtention
Origine
  • Plante
Partie utilisée
  • Racines
Sa famille/facette
Zone géographique
  • Haïti Haïti
  • Sri Lanka Sri Lanka
Les notes boisées de vétiver ou l’élégance au naturel... Durant des décennies les parfums aux notes de fougères régnèrent en maître sur les fragrances proposées à la gente masculine. Il fallut attendre 1957 et le tout premier parfum à notes majeures de vétiver proposé par la maison Carven pour que les parfums boisés gagnent enfin leurs lettres de noblesse. Ainsi le vétiver, une plante rhizomique tropicale, est devenue très emblématique de la famille olfactive des parfums boisés. Aujourd’hui le succès de la note de vétiver ne se dément toujours pas et se propage aussi vers les rayons de la parfumerie féminine...

En savoir plus

Les parfums avec la matière Vétiver

La racine de vétiver et la consécration de ses douces senteurs de bois fumés

Le vétiver est une plante qui vient d’Inde mais qui pousse dans de nombreuses régions tropicales. Elle ressemble fortement à nos graminées célèbres des jardins des années 70 les herbes de la Pampa, ses tiges fines peuvent atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur. Pour créer la fameuse fragrance de vétiver c’est la racine séchée de la graminée qui est utilisée pour être ensuite distillée, les feuilles fines servant à nourrir le bétail...

Jusqu’au début du 20e siècle les propriétés olfactives du vétiver n’étaient guère connues et la production mondiale atteignaient à peine une tonne. En 1970, grâce à son utilisation massive en parfumerie ainsi qu’en aromathérapie, on atteignit le chiffre record de 250 tonnes ! Les quatre types de vétivers utilisés en parfumerie sont : le vétiver Bourbon (de l’île de la Réunion), le vétiver d’Inde, le vétiver d’Haïti et le vétiver de Java. Le préféré des parfumeurs demeure le vétiver Bourbon dont l’odeur fine et terreuse offre une note rosée, il est néanmoins devenu très rare.

Les parfums boisés et le vétiver

Le vétiver, enfin ses racines, furent utilisées durant des décennies comme un fixateur de notes de tête en parfumerie. Jusqu’au jour où la célèbre maison Carven décida de mettre à l’honneur les notes de vétiver en le faisant passer maitre d’un parfum portant son nom : « Vétiver ». Sorti en 1957, le parfum est un énorme succès qui fait enfin connaitre le vétiver pour ses qualités olfactives et, qui plus est, lance la mode des parfums boisés.

Le vétiver séduit avec ses odeurs puissantes et légèrement fumées, il évoque la terre et le végétal. Les hommes des années 60 en raffolent ! À tel point que les boisés vibrants à base de vétiver seront pendant des décennies un classique en parfumerie qui sera diffusé notamment peu après par les maisons Guerlain et Givenchy. Toutefois, le vétiver sera aussi plébiscité par la gente féminine qui le découvrira dans le « Chanel N°5 » ou « Calèche » d’Hermès pour l’adopter définitivement par la suite...

Bien évidemment, la fragrance puissante et fumée du vétiver est la signature même de nombreux parfums masculins depuis plusieurs décennies. D’une manière générale, les parfums boisés sont tout particulièrement masculins. Et pourtant... Certains audacieux parfumeurs, ont osé sortir des boisés féminins et même des vétivers pour femmes ! En 1992 le premier réel parfum boisé féminin est sorti par Shiseido « Féminité du Bois », il restera durant bien longtemps le seul de sa gamme. Puis quelques années plus tard, avec le retour en grâce des parfums végétaux, de nouveaux parfumeurs se lanceront dans l’aventure du vétiver avec « Le Baiser du Dragon » de Cartier ou bien encore « Vétiver pour Elle » de Guerlain.