Caron

Caron

Ernest Daltroff, un nez talentueux originaire de Russie tombe amoureux de la parfumerie parisienne d’Armande Caron, puis comme un second coup de chance, de la belle Félicie Wanpouille avec qui il créera ses premiers parfums. Dès les prémices des parfums Caron, le succès ne se fait guère attendre. Le couple signera des parfums emblématiques et originaux tels que « Narcisse Noir » en 1911 puis l’énorme bestseller de la parfumerie « Pour un homme » simultanément à « Fleur de rocaille » deux emblématiques fragrances de 1934.

En savoir plus

Les parfums de Caron

Eau de parfum Aimez-Moi Caron
Caron
Eau de parfum - 1996
Famille olfactive : Fleurie
Eau de toilette Fleur de Rocaille Caron
Caron
Eau de toilette - 1933
Famille olfactive : Fleurie
Eau de parfum Fleur de Rocaille Eau de Parfum Caron
Caron
Eau de parfum - 2017
Famille olfactive : Fleurie
Eau de parfum Infini Caron
Caron
Eau de parfum -
Famille olfactive :
Eau de toilette L'Anarchiste Caron
Caron
Eau de toilette - 2000
Famille olfactive : Chyprée
Eau de parfum Lady Caron Caron
Caron
Eau de parfum - 2000
Famille olfactive : Chyprée
Eau de toilette Le 3è Homme de Caron Caron
Caron
Eau de toilette - 1985
Famille olfactive : Boisée
Eau de parfum Nocturnes Caron
Caron
Eau de parfum - 1981
Famille olfactive : Fleurie
Eau de parfum Parfum Sacré Caron
Caron
Eau de parfum - 1991
Famille olfactive : Orientale
Eau de parfum Più Bellodgia Caron
Caron
Eau de parfum - 2013
Famille olfactive : Fleurie
Eau de toilette Pour un Homme de Caron Caron
Caron
Eau de toilette - 1934
Famille olfactive : Aromatique
Eau de toilette Pour un Homme de Caron L'Eau Caron
Caron
Eau de toilette - 2018
Famille olfactive : Boisée
Extrait Pour un Homme de Caron Parfum Caron
Famille olfactive : Aromatique
Eau de toilette Pour un Homme Sport Caron
Caron
Eau de toilette - 2015
Famille olfactive : Aromatique
Eau de toilette Yatagan Caron
Caron
Eau de toilette - 1976
Famille olfactive : Chyprée

Ernest Daltroff et Félicie Wanpouille, une belle histoire d’amour et de parfums

Ernest Daltroff fit ses premières armes en tant que chimiste en parfumerie dans sa Russie natale au 19e siècle. En déplacement à Paris en 1902, il fit la découverte d’une exceptionnelle boutique en parfumerie (la parfumerie Emilia) qu’il proposa de racheter sous l’impulsion de son frère en 1903. On ne sait si la marque Caron fut créée en souvenir d’un acrobate célèbre de l’époque ou en rapport à l’ancienne propriétaire mais à l’évidence le nom était court et facilement reconnaissable.

Ernest Daltroff est, en plus d’être particulièrement talentueux, plutôt chanceux. De sa rencontre avec un riche d’homme d’affaires qui le poussera à occuper les locaux de la prestigieuse Rue de la paix à sa rencontre avec la belle et intrigante styliste Félicie Wanpouille, tous les éléments portent Caron à devenir une grande enseigne en parfumerie.

Le couple Daltroff-Wanpouille est fécond et produit de beaux flacons aux noms distingués :  "Chantecler", "Narcisse Noir", "L'Infini", "Ravissement" ou bien encore « Isadora ». Les parfums sont subtils, les flacons élégants et les stars en devenir sont conquises par les flacons de Caron, notamment par le brillant fleuri oriental « Narcisse Noir » qui séduit le tout-Hollywood.

De plus le couple est créatif et n’hésite pas à s’aventurer sur de nouvelles pistes olfactives qui s’avèreront être de grands succès. Ainsi « Tabac Blond » sorti en 1919 sera le premier cuiré masculin de l’histoire sans oublier bien sûr le fameux « Pour un homme » sorti en 1934 qui deviendra le premier vrai parfum masculin au sillage enivrant et profond.

Richard Fraysse ou le renouveau de la maison Caron en 2000

« Pour un homme » proposant l’équilibre suave et délicat entre une lavande travaillée dans ses facettes délicates et une vanille gourmande et suave, gravera ce sémillant et novateur parfum pour homme dans l’histoire de la parfumerie masculine. D’autant plus qu’aux prémices de la guerre le brillant créateur Daltroff devra fuir la France pour les États-Unis dont il ne reviendra jamais.

Malgré la disparition du maître parfumeur et de son si tendre amour, Félicie Wanpouille tient la maison Caron d’une main de fer et continue à produire de belles fragrances féminines à l’image de « Pour une femme » en 1942 ou bien encore du merveilleux « Poivre » en 1954. En revanche au départ de cette dernière en 1967, la maison Caron mettra des années voire des décennies à retrouver son aura de prestige et de créativité, dû probablement aux trop nombreux changements d’enseignes.

Malgré de beaux parfums signés du nez Jean-Pierre Bethouard tel que le « 3e homme » en 1985, les parfums Caron retrouveront leurs valeurs liées à leur histoire profonde grâce à leur rachat par le Groupe Ales en 1998 qui y installera un nez attitré, le fameux Richard Fraysse. Le renouveau de Caron sera alors marqué par la sortie en 2000 du beau chypré cuir masculin « L’Anarchiste ».