Eau de parfum N°5 Chanel

Chanel
Concentration
  • Eau de parfum
Date de création
  • 1921
Parfumeurs

N°5 Chanel : Des fleurs abstraites pour un parfum mythique

Plus qu’un parfum, N°5 évoque bien sûr sa créatrice Coco Chanel mais aussi une l’élégance sophistiquée et raffinée des années 20, des égéries de renoms telle que la regrettée Marilyn Monroe, et surtout une brillance et une fulgurance intemporelle.

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 16-10-2016
58 €
Acheter ce parfum
69.95 €
Acheter ce parfum
70.9 €
Acheter ce parfum

Son est jus précieux et délicat, en rupture avec les standards qui n’évoquent qu’abstraitement que quelques matières. Coco Chanel et Ernest Beaux son créateur, offrent un parfum d’éternité pour un cocktail de fleurs naturelles et synthétiques parfois même inédites à l’époque. Le secret de sa longévité exceptionnelle ?

N°5 de Chanel ou la création d’une fragrance mythique de la parfumerie moderne

Les parfums les plus marquants de la parfumerie telle que nous la connaissons aujourd’hui sont ceux qui, en général, offrent une nouvelle vision de son modèle, une nouvelle approche ou composition qui dénotent, cassent les codes du passé. Coco Chanel voulait en créant son tout premier parfum après des années de succès dans la haute couture « un parfum de femme à odeur de femme ». « N°5 » devait s’adapter à toutes les femmes, et d’ailleurs il saura s’adapter aussi à toutes les époques.

À l’époque, en 1921, nous étions encore loin du concept d’égérie tel qu’il est actuellement, toutefois la première à incarner l’image glamour et sophistiquée de ce magnifique parfum sera une icône de la féminité : Marilyn Monroe. Elle déclara sans l’avoir cherché ni même être rémunérée, qu’elle dormait tous les soirs avec le fabuleux Chanel « N°5 ».

La longévité exceptionnelle de ce parfum intemporel sera par la suite portée par des égéries représentatives de l’élégance et du glamour de chaque époque : Catherine Deneuve, Carole Bouquet, Nicole Kidman, Audrey Tautou, Brad Pitt, puis en 2014 Giselle Bündchen et enfin Lily Rose Depp, fille de l’illustre Vanessa Paradis elle aussi une égérie Chanel en son temps pour « Coco Chanel ».

« Alléger, supprimer, ne garder que l'essentiel, tel est le secret de l'intemporel » disait Coco Chanel. À l’évidence le concept était totalement visionnaire...

Un bouquet de fleurs moderne et mystérieux pour « N°5 »

En 1921, année de sortie de « N°5 », la tendance en parfumerie était de créer des compositions à une seule note fleurie bien que les matières naturelles ou synthétiques étaient déjà nombreuses. Coco Chanel voulait un parfum composé, tel une robe haute-couture. Il était impensable de n’utiliser qu’une seule fragrance de fleurs là où les matières permettaient de les offrir en abondance.

Ernest Beaux mit ses talents de nez et de créateur pour offrir à Mademoiselle « Coco » un parfum composé de 80 ingrédients différents, tantôt naturels tantôt artificiels. La multiplicité des ingrédients propose une composition inédite et des accords novateurs. Elle choisira parmi les essais du parfumeur le « N°5 » et, par sa singularité d’esprit encore, décidera que le parfum porterait ce nom. Les choses les plus belles sont les plus simples. D’ailleurs de la même façon, le flacon lui importe peu estimant que « le contenu était plus important que le contenant », pourtant lui aussi avec ses multiples facettes est aussi une œuvre d’art que Coco Chanel ignorait encore...

Quant à la composition de « N°5 », elle propose des accords citronnés en note de tête agrémentés de fleurs néroli et de modernes et poudrées aldéhydes. Puis le cœur classique et floral de rose et de jasmin s’ouvre vers la sensualité et l’exotisme enivrant de l’ylang-ylang. Enfin les notes de fond d’iris, de vanille et de vétiver proposent un sillage long et parfumé, poudré et légèrement brut grâce à des notes animales de musc et de civette tel un parfum de peau, une peau de femme gourmande et sensuelle.

Quintessence de la féminité absolue, Chanel « N°5 » est un parfum intemporel et mystérieux qui s’imprègne de chaque femme qui le porte et de chaque époque où il vit. On dit qu’il se vend un parfum « N°5 » toutes les 55 secondes dans le monde ! Alors que la vénérable fragrance fêtera bientôt son siècle d’existence… Un succès qui laisse rêveur...