Eau de toilette La Nuit de l'Homme Yves Saint Laurent

Yves Saint Laurent
Concentration
  • Eau de toilette
Date de création
  • 2009

La Nuit de l’Homme : Le parfum de YSL qui joue des lumières pour nous fasciner

Comment interpréter un bestseller de la parfumerie pour le rendre plus sombre et plus puissant ? En lui offrant la nuit et ses mystères vaporeux et sensuels. « La Nuit de l’Homme » sorti en 2009, propose donc un jus plus puissant et suave que son illustre prédécesseur « L’Homme » de 2006.

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 22-10-2016
44.5 €
Acheter ce parfum
51.9 €
Acheter ce parfum
54.5 €
Acheter ce parfum

Yves Saint-Laurent crée à l’aide de 3 pointures de la parfumerie, une fragrance contrastée et envoutante, signée d’une image volontairement chic mais obscure et envoutante...

Quand la nuit offre ses puissances mystérieuses : « La Nuit de l’Homme »

Réinterpréter un parfum originel tel que « L’Homme » sorti en 2006, était forcément un pari osé. Il fallait transposer un nouvel univers, une nouvelle image bien plus obscure et insaisissable que le jus originel tout en ne décevant pas les adeptes. Anne Flipo, Dominique Ropion, Pierre Wargnye, trois grands nez de la parfumerie actuelle, furent missionnés afin d’offrir une fragrance profonde et envoutante à Yves Saint-Laurent tout en conservant l’élégance du premier jus : pari gagné, « La Nuit de l’Homme » naissait en 2009 pour notre plus grand plaisir.

Bien sûr, afin de représenter cette image obscure d’un homme « lumineux », quel personnage aurait été le mieux adapté que le beau et ténébreux Vincent Cassel pour être l’égérie de cette « Nuit de l’Homme » ? Ainsi les visuels et les publicités, se dérouleront dans des noirs et blancs surjoués pour créer des effets de lumières esthétiques et élégamment rétros. Grâce à sa première égérie, le parfum a une « gueule », une personnalité à part… Les égéries de « La Nuit de l’Homme » qui succèderont à Vincent Cassel, Garrett Hedlund et Vinnie Woolston, proposeront eux aussi de belles dualités entre charmes d’une beauté irrévérencieuse et œil ténébreux d’un séducteur au cœur tendre auquel tout homme pourrait s’identifier.

« La Nuit de l’Homme » ou la fragrance d’un homme moderne aux multiples facettes

Chaque parfum d’Yves Saint-Laurent reflète une des facettes de son personnage. « La Nuit de l’Homme » est bien sûr un hommage vibrant à la masculinité complexe et moderne d’un Homme qui se veut joueur et charmeur tout en étant sensible et secret, profondément « obscur ».

Le flacon est donc à l’image des dualités de la fragrance : les dégradés de noir de la bouteille épaisse et charnue évoquent l’élégance d’un smocking mais aussi les clairs obscurs d’une virilité pas toujours facile à porter. Quant au bouchon en forme d’écrou ou la forme de la bouteille, ils font bien sûr référence au premier opus « L’Homme » qui utilisa le coté industriel très tendance pour propager des images de modernité.

À l’évidence, en découvrant « La Nuit de l’Homme », il serait difficile de ne pas en attendre des contrastes saisissants et des surprises olfactives. La cardamome et la bergamote dès les premières notes de têtes sont enveloppantes et épicées tout en étant fraiches et délicates. La lavande en note de cœur apporte les puissances de sa senteur aromatique et fleurie tout en continuant à diffuser fraicheurs et accords toniques et vivifiants. Ce sont les notes de fonds sensuelles et boisées de vétiver et de cèdre agrémentées de coumarine et de cumin qui surprendront certainement le plus nos sens ensorcelés.

La composition de « La Nuit de l’Homme », à la fois fraîche et relevée d’épices luxueuses et originales mélangées à des notes puissamment boisées et animales, offre de multiples visions de la masculinité. C’est exactement le type de virilité chaude et sensuelle associée à des douceurs fraiches qui collent à la peau et aux visages des hommes modernes et affirmés, tendres et audacieux, charmeurs comme amoureux, sombres et lumineux...