Eau de toilette Eau Sauvage Christian Dior

Christian Dior
Concentration
  • Eau de toilette
Date de création
  • 1966

Eau Sauvage : Des hommes, des parfums, une touche de chic et une pointe de rébellion

Sorti en 1966 et signé d’un grand nom de la parfumerie, « Eau Sauvage » s’aventure vers des terrains encore trop peu inexplorés : les parfums masculins.

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 26-10-2016
56 €
Acheter ce parfum
62.9 €
Acheter ce parfum
63 €
Acheter ce parfum

En rupture avec les classiques Eaux de Cologne proposées jusqu’alors, « Eau Sauvage » bouleverse et bouscule les parfums lourds de virilité pour exposer des fragrances fraiches et vives avec une pointe révolutionnaire d’hédione, pour ajouter une touche fleurie. À la fin des années 60, les hommes et les temps changent, leurs parfums aussi !

Un parfum intemporel signature d’une élégance rebelle...

Bien sûr, « Eau Sauvage » se lie de façon instantanée à la carrière du tumultueux et éternel Alain Delon. Pourtant Alain Delon ne fut choisi comme égérie pour « Eau Sauvage » qu’à partir de 2009 sur des clichés pris durant les années 60, notamment du tournage de « La Piscine ».

Avant Alain Delon, et dès la naissance de « Eau Sauvage » en 1966, le parfum avait déjà une communication rodée qui bien sûr ne prenait pas la forme d’une égérie mais d’images dessinées. C’est l’artiste René Gruau qui fut chargé de créer les affiches publicitaires du parfum à sa sortie. Il s’amusa à illustrer un homme plutôt viril (notamment grâce à une pilosité importante) qui évolue de façon gracieuse et alerte dans son domicile pour se faire… beau ! Une première qui bien sûr évoque un changement d’époque où l’homme commence à prendre soin de lui et aime se parfumer bien sûr, tout en ne reniant rien de sa virilité. Une sorte d’aventurier qui sent « bon » plutôt que la transpiration !

Par la suite, « Eau Sauvage » sera porté par de nombreuses égéries masculines Johnny Hallyday, Zinédine Zidane et même les héros de bande dessinées Corto Maltese ou Largo Winch. Toujours avec la même audace, un col roulé remontant jusqu’à leurs regard tranchant bleu azur, « Eau Sauvage » s’inscrit dans le temps et dans le cœur des hommes. Afin de marquer cette belle histoire d’amour sans faille on choisira en 2009, tel un clin d’œil un brin provocateur, d’anciens clichés ‘60s d’Alain Delon pour représenter « Eau Sauvage ». Mieux en 2001, Dior réalisera un spot publicitaire avec des images tirées du film « les Aventuriers » sorti en 1967, présentant un Alain Delon barbu et cheveux au vent, qualifié de « hipster avant l’heure »...

« Alain Delon et l’Eau Sauvage, la saga d’une modernité nourrie d’éternité. »

« Eau Sauvage » ou le premier vrai parfum crée pour les hommes

En 1960, le directeur de la maison Dior Maurice Roger demanda au célèbre nez Edmond Roudnitska de créer à la célèbre maison de parfumerie son tout premier parfum pour hommes sous le nom de code « Favori » (en référence au célèbre « Moustache »). Six après de nombreux échanges entre les deux hommes, « Eau Sauvage » sort en magasin bien que les tests sur un panel masculin montrent moults réticences à ce vent de nouveautés olfactives. Et pourtant...

« Eau Sauvage » apparaît dans un monde où l’on s’intéresse de plus en plus à un retour aux éléments naturels, à l’écologie et à la vie « sauvage »… Ce parfum présentera donc l’homme sous un jour nouveau : il sera à la fois toujours aussi viril mais plus délicat. Le flacon emblématique de « Eau Sauvage », inchangé depuis sa création (un cas unique en parfumerie), est dessiné par Pierre Camin  en forme de flasque, accessoire indispensable masculin de l’époque. Mais la précieuse et virile flasque sera surmontée d’un dé à coudre, outil indispensable du couturier, et décorée d’un drapé… Des éléments somme toute pas vraiment virils, en particulier à cette époque...

Du côté de la fragrance ces deux personnalités de l’homme « Eau Sauvage » sont les mêmes : le parfum présente des fraicheurs toniques et aromatiques tout en dévoilant un cœur fleuri d’hédione, une matière première… féminine ! Ainsi la belle « Eau Sauvage » s’ouvre sur des notes de tête hespéridées et aromatiques de citron, de bergamote, de lavande, de romarin, de thym et de basilic. Son cœur propose les douceurs de l’hédione, molécule juste découverte pour rappeler une odeur de jasmin, matière première devenue trop rare et donc trop chère. Enfin bien sûr, « Eau Sauvage » proposera un accord chypre de mousse de chêne, de patchouli et de vétiver pour offrir un sillage profond à des hommes à la recherche de nouvelles sensations, de nouveaux sentiments.

« Inattendue, sans précédent, l'Eau Sauvage est à l’image d’une jeunesse en plein bouleversement. Une jeunesse vive et bouillonnante, en quête d’une autre vérité. »2. Malgré le nombre des années, les hommes se plaisent toujours à chercher ces vérités dans leur parfum « Eau Sauvage » devenu grand classique de la parfumerie...