Di Marino Jerome

 Di Marino

Jérome Di Marino, une étoile montante de la parfumerie moderne

Devenir parfumeur est loin d'être une chose aisée. D'ailleurs, il s'agit là d'un métier qui ne se destine à peu d'élus dans le monde. Ainsi, les nouveaux venus dans le secteur sont rares. Pourtant, Jérôme Di Marino en fait partie. Il est le petit protégé du grand Francis Kurkdjian et se classe actuellement parmi les étoiles montantes de la parfumerie. Il s'ouvre peu à peu un avenir très prometteur et fait partie des personnalités à suivre.

En savoir plus

Les parfums de Di Marino Jerome

Eau de parfum Le Parfum In White Elie Saab
Elie Saab
Eau de parfum - 2018
Famille olfactive : Chyprée

Le parcours du parfumeur Jérôme Di Marino

Jérôme Di Marino a suivi un parcours plutôt traditionnel pour devenir parfumeur. Né en 1987 à Annemasse, en Haute-Savoie, il a d'abord obtenu une licence de chimie, en 2008. Il a ensuite intégré la plus prestigieuse école de parfumerie au monde : l’ISIPCA de Versailles. Là, il a réalisé un parcours en alternance tout en travaillant chez Givaudan. Il a beaucoup appris aux côtés de Nathalie Cetto. Ensuite, en 2011, il a rejoint la cellule olfactive des parfums Givenchy et a travaillé en collaboration avec Françoise Donche. À peine un an plus tard, il a été embauché par l'entreprise japonaise Takasago au sein de laquelle il a été formé durant trois ans par Francis Kurkdjian, une rencontre déterminante.

Francis Kurkdjian, mentor de Jérôme Di Marino

Jérôme Di Marino n'hésite pas à confier qu'il doit beaucoup à Francis Kurkdjian. Ce maître de la matière olfactive lui a notamment appris à justifier la place de chaque arôme dans un parfum. Selon lui, aucune senteur ne doit être là par hasard. Jérôme Di Marino a donc pris l'habitude de trouver une justification cohérente à l'utilisation de chaque ingrédient. S'il ne trouve pas de bonnes raisons, c'est tout simplement que cette matière première n'a pas à être là. Outre Francis Kurkdjian, Jérôme Di Marino confie cependant apprécier plus particulièrement le travail d'Olivier Polge qui insuffle selon lui un vent de modernité à la parfumerie.

Le voyage et la musique comme source d'inspiration

Bien entendu, Jérôme Di Marino a ces petits trucs à lui pour créer ses propres parfums. Il confie avoir l'habitude de travailler en musique. Il aime également travailler en collaboration avec d'autres personnes. Selon lui, ce sont les interactions qui font avancer un parfum. Il affirme néanmoins avoir certaines fois besoin de silence pour pouvoir exprimer son propre point de vue. En parallèle, Jérôme Di Marino explique aussi que les voyages sont pour lui une source d'inspiration intarissable. Il aime se perdre dans les marchés, y dénicher des arômes et des goûts, et concevoir des accords inédits. De cela lui vient un amour particulier pour la vanille et les épices en général. Jérôme Di Marino apprécie également la fleur d'oranger et la fraîcheur propre de la lavande. Pour ce qui est des notes olfactives qui ne lui plaisent pas, il tâche toujours de les travailler de manière différente pour en faire resurgir le meilleur.