Guerlain Jacques

 Guerlain

Bien plus qu'un simple parfumeur, Jacques Guerlain est un parfumeur qui se place presque au rang de personnage historique de notre histoire française. Il est sans conteste le plus célèbre membre de la famille Guerlain et a ainsi marqué la parfumerie à tout jamais. Parfumeur particulièrement prolifique, il aurait composé près de 400 parfums dont certains sont, encore aujourd'hui, considérés comme étant de véritables légendes ! Retour sur sa vie, son œuvre et son destin hors du commun.

En savoir plus

Les parfums de Guerlain Jacques

Eau de toilette Après L'Ondée Guerlain
Guerlain
Eau de toilette - 1906
Famille olfactive : Fleurie
Eau de cologne Eau de Fleurs de Cédrat Guerlain
Guerlain
Eau de cologne - 1920
Famille olfactive : Hespéridée
Eau de parfum L'Heure Bleue Guerlain
Guerlain
Eau de parfum - 1912
Famille olfactive : Orientale
Eau de parfum Liu Guerlain
Guerlain
Eau de parfum - 1929
Famille olfactive : Fleurie
Eau de parfum Mitsouko Guerlain
Guerlain
Eau de parfum - 1919
Famille olfactive : Chyprée
Eau de toilette Mouchoir de Monsieur Guerlain
Guerlain
Eau de toilette - 1904
Famille olfactive : Hespéridée
Eau de parfum Shalimar Guerlain
Guerlain
Eau de parfum - 1925
Famille olfactive : Orientale
Eau de toilette Vol de Nuit Guerlain
Guerlain
Eau de toilette - 1933
Famille olfactive : Orientale

Des débuts de Jacques Guerlain à l'élaboration de Shalimar

Jacques Guerlain est né en 1874 et a été éduqué en Angleterre avant de rejoindre l'école Monge, à Paris. Son oncle, Aimé Guerlain était déjà parfumeur. Il n'avait pas d'enfants et prit ainsi Jacques Guerlain sous son aile comme apprenti alors que celui-ci était âgé de 16 ans. C'est en 1890 que Jacques Guerlain créa son premier parfum nommé Ambre. Désireux de se perfectionner, il suivit des cours de chimie organique au laboratoire Charles Friedel à l'université de Paris. Une fois sorti d'école, il fut officiellement embauché par l'entreprise familiale, en 1894. Il composa ses premières œuvres et assuma dès lors la copropriété de la société familiale, avec son frère Pierre. En 1899, il se nomma chef parfumeur. Un an plus tard, Jacques Guerlain participa à l'Exposition Universelle en proposant un jus floral en hommage à Sarah Bernhardt, une amie de la famille. Les créations s'enchaînèrent alors jusqu'à l'élaboration de son premier grand succès nommé L’Heure Bleue. Celui-ci a été créé en 1912 et émane de la passion de Jacques Guerlain pour l'impressionnisme. De même, c’est à la veille de la Première Guerre Mondiale que Jacques Guerlain élabora le parfum Champs Elysée, en 1914. Puis, ses créations furent stoppées quelques années car Jacques Guerlain fut appelé à la guerre et perdit également l'usage d'un œil durant les combats. Néanmoins, il revint en 1919 avec Mitsouko, un jus emblématique et résultant de plusieurs centaines d'essais. Celui-ci fut alors suivi, en 1925, de l'un des plus grands jus de l'histoire de la parfumerie : l’iconique Shalimar. Ce dernier fut présenté à l'Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes et son succès ne s’est jusqu’à aujourd’hui jamais démenti. Véritable best-seller, il incarne encore de nos jours l'âge d'or de la parfumerie.

La fin de carrière de Jacques Guerlain

À cet instant, la renommée et le savoir-faire de Jacques Guerlain n'étaient plus à prouver. S'en suivirent de multiples jus dont plusieurs orientaux, famille de prédilection du créateur. En effet, Jacques Guerlain a toujours été fasciné par l'Orient. Il puisait ainsi sa créativité dans la richesse des couleurs et des odeurs qui émanaient de ces terres lointaines. De même, Jacques Guerlain composait toujours avec amour et passion. Il enseigna d'ailleurs à son petit-fils : « On crée toujours des parfums pour la femme avec qui l'on vit et que l'on aime ». Néanmoins, sa vie prit un tournant tragique lors de la Seconde Guerre Mondiale. Son plus jeune fils, Pierre, y fut mobilisé et mortellement blessé. Jacques Guerlain fut dévasté par sa disparition et cessa de créer pendant deux longues années, une éternité compte tenu de la productivité incomparable de Jacques Guerlain. De même, l'usine de Guerlain située à Bécon Les Bruyères fut détruite par les bombardements l'année suivante. Jacques Guerlain tomba dans une profonde dépression. Les 18 dernières années de sa vie furent marquées par sa tristesse et il continua à travailler bien que créant beaucoup moins qu'autrefois. Il confia même à son petit-fils : « Je ne crée rien de plus que des parfums pour des vieilles dames ». Enfin, son histoire s'acheva en 1963, lorsqu'il mourut âgé de 88 ans, affaibli par une chute qui lui fractura le fémur. Il fut alors enterré aux côtés de son fils Pierre et de son père, au cimetière de Passy.

Tout au long de sa carrière, Jacques Guerlain se distingua de ses confrères par son discernement, sa créativité et son audace. Il a laissé derrière lui un héritage immense et a grandement contribué à créer notre parfumerie actuelle.