Nyberg Véronique

 Nyberg

Invictus de Paco Rabanne ou encore L’Amour Fou d’Emmanuel Ungaro sont deux essences dont le nom vous est forcément familier. Chacune dans un style différent, elles ont su se placer comme étant des incontournables de la parfumerie.

En savoir plus

Les parfums de Nyberg Véronique

Eau de toilette Alien Eau Extraordinaire Thierry Mugler
Thierry Mugler
Eau de toilette - 2014
Famille olfactive : Fleurie
Eau de toilette Guess Seductive Guess
Guess
Eau de toilette - 2010
Famille olfactive : Fleurie
Eau de toilette Invictus Paco Rabanne
Paco Rabanne
Eau de toilette - 2013
Famille olfactive : Boisée
Eau de parfum Trésor in Love Lancôme
Lancôme
Eau de parfum - 2010
Famille olfactive : Fleurie

Aussi, ces deux fragrances sont le fruit d'un seul et même imaginaire : celui de la talentueuse parfumeuse Véronique Nyberg. Retour sur son histoire, sa carrière et ses sources d'inspiration.

Le parcours de Véronique Nyberg

Véronique Nyberg est une femme passionnée par l'art en général. À ce titre, elle aurait pu devenir peintre, un métier qu'elle affectionne aussi tout particulièrement. Pourtant, c’est dans le secteur de la chimie que Véronique Nyberg a orienté sa scolarité. Dans un premier temps, elle a opté pour la voie de la chimie organique avant de se laisser happer par les parfums. Elle entra alors chez IFF comme chimiste avec pour ferme intention de se faire un nom dans cette grande enseigne à la renommée internationale. Elle ne cacha dès lors plus son ambition de devenir parfumeur et fut ainsi formée par IFF sur le sujet. Elle découvrit les contraintes et les exigences de la parfumerie fonctionnelle, secteur qu'elle apprivoisa durant un an avant d'intégrer l'école de parfumerie IFF à Grasse dans le but de concevoir des parfums à part entières. En ce lieu, Elle apprit à apprivoiser des plantes délicates telles que le jasmin ou la rose. Elle prit également connaissance de l'emploi de multiples matières synthétiques. Puis, c'est à New York qu'elle commença à formuler ses premiers parfums. Cela fait maintenant 13 ans que Véronique Nyberg fait parti de la société IFF. C’étant fait un nom dans le milieu, elle est aujourd'hui revenue à Paris et élabore des parfums pour les plus grandes marques.

L'inspiration de Véronique Nyberg

Si Véronique Nyberg aime tant la parfumerie, elle avoue que c'est en grande partie parce qu'elle y voit une sorte de refuge. « Le monde actuel n'est pas toujours très gai et un beau message d'amour est toujours porteur d'envie, de beauté et de joie ! » D'ailleurs, parmi ses nombreuses créations, elle avoue avoir été particulièrement marquée par le parfum L’Amour Fou d’Emmanuel Ungaro. Elle en a fait son propre parfum, sa signature. Ce dernier s'avère être très féminin, sophistiqué et délicat et elle se retrouve ainsi pleinement dans ce dernier. De même, Véronique Nyberg n'hésite pas à puiser son inspiration dans ses souvenirs ou dans les lieux qui bercent son quotidien. À titre d'exemple, elle voue un attachement tout particulier à l'emblématique Shalimar de Guerlain qui était le parfum de sa grand-mère. De même, elle a fait des jardins de Bagatelle de Paris son lieu de prédilection.

Véronique Nyberg possède aujourd'hui un très large panel de créations. Elle a notamment collaboré avec les maisons Thierry Mugler, Lancôme, Paco Rabanne ou Jimmy Choo. Ainsi, il lui arrive de créer des essences qui lui correspondent pleinement tandis que d'autres sont très éloignées de son univers. Le plus souvent, le nom de Véronique Nyberg est synonyme d'élixir magnétiques et sensuels, à la fois romantiques et enivrants. Toutefois, sa créativité n'a pas de limites et Véronique Nyberg parvient ainsi à s'illustrer dans bien des styles différents.