Chaillan Raymond

 Chaillan

Si certaines personnes font leur carrière entière dans la même société, d'autres, en revanche, ont la bougeotte et ne peuvent s'empêcher de voguer vers de nouveaux horizons. D'ailleurs, cette envie d'exprimer ses compétences au travers de diverses sociétés semble de plus en plus ancrée dans les mœurs. En ce sens, Raymond Chaillan était un précurseur. Lui qui est né en 1935 n'a cessé de mettre ses talents au service de différentes entreprises. Retour sur son parcours, ses œuvres et sa personnalité créative.

En savoir plus

Les parfums de Chaillan Raymond

Eau de toilette Anaïs Anaïs L'Original Cacharel
Cacharel
Eau de toilette - 1978
Famille olfactive : Fleurie
Eau de parfum Boucheron pour Homme Boucheron
Boucheron
Eau de parfum - 1991
Famille olfactive : Hespéridée
Eau de parfum Quartz Molyneux
Molyneux
Eau de parfum - 1977
Famille olfactive : Fleurie

Les débuts de parcours de Raymond Chaillan

Raymond Chaillan est né à Nice, non loin de la capitale mondiale de la parfumerie, dans la région provençale. Il a ensuite passé son enfance à Barrême, une ville située non loin de là et entourée de champs de lavande et de sauge. D'ailleurs, Raymond Chaillan se souvient très bien de ses premières années passées au milieu des terres de son grand-père qui était apiculteur et qui travaillait les fleurs. Raymond Chaillan s'orienta dans un premier temps dans le domaine scientifique. Ainsi, il fit d'abord Maths Sup avant d'obtenir un diplôme d'ingénieur ENSIA. Néanmoins, Raymond Chaillan ne semblait pas clairement résolu à quitter ses terres natales. Ainsi, il se fait d'abord embaucher chez Antoine Chiris, un parfumeur de Grasse. Là, il grimpa petit à petit les échelons et devint peu à peu parfumeur. Raymond Chaillan resta dans cette société durant six ans. Ensuite, comme pour étoffer encore un peu son savoir, il travailla avec Jacques Jantzen. Toutefois, à cette époque, Raymond Chaillan ne possédait pas encore une réelle notoriété dans le secteur de la parfumerie. Ce n'est qu'en 1969 que sa carrière débuta réellement.

La carrière de Raymond Chaillan

C'est en 1969 que Raymond Chaillan intégra son premier grand groupe de parfumerie. En effet, il quitta la région provençale pour occuper un poste de parfumeurs au sein de l'entreprise Roure Bertrant Dupont, à Paris. Il arriva dans cette société en remplacement de Michel Hy et commença par collaborer avec Louis Amic. Il resta dans cette entreprise durant 10 ans. Ensuite, il intégra la société Firmenich où il entra comme simple parfumeur. Néanmoins, à force de persévérance, il amplifia sa notoriété et fut recruté par Dragoco comme directeur des laboratoires de leur secteur parfumerie. En 1988, Raymond Chaillan changea encore une fois de société. Il prit un poste de directeur de la recherche en parfumerie chez J&E Sozio. Puis, en 1993, il devint directeur chez Argeville. En parallèle, de 1995 à 1997, il fut nommé président de la Société Française des Parfumeurs. Avec un tel parcours, vous vous imaginez bien que Raymond Chaillan a à son actif de nombreux best-sellers de la parfumerie. En outre, il est le père de Boucheron pour Homme, Anaïs Anaïs de Cacharel, Monsieur Couturier de Jean Couturier, Bleu Marin et Paradoxe de Pierre Cardin, YSL pour Homme et Opium d’Yves Saint-Laurent, ou encore Jeunesse de Robert Piguet. Qui plus est, Raymond Chaillan a su transmettre sa passion pour les odeurs. En effet, il est le père du célèbre Jean-Marc Chaillan.