Eau de parfum Shalimar Guerlain

Guerlain
Concentration
  • Eau de parfum
Date de création
  • 1925

Shalimar : Le Taj Mahal en note de fond du précieux parfum oriental

« Tentation charnelle, désir, mystère, ailleurs... » tel le beau « Shalimar » est décrit par Guerlain en sa sortie, en 1925. Crée par Jacques Guerlain autour d’un accord originel et original de molécules de vanilline, le mystérieux et envoutant « Shalimar » sera le tout premier parfum dit oriental de l’histoire.

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 28-10-2016
51.5 €
Acheter ce parfum
66.5 €
Acheter ce parfum
66.5 €
Acheter ce parfum

Comment crée-t-on une fragrance aussi précieuse toujours aussi appréciée hier qu’aujourd’hui ? Mystères de l’amour et des senteurs, mais néanmoins quelques recettes de parfumeurs vous seront dévoilées pour percer le secret de ce parfum emblématique de la maison « Guerlain »...

Un parfum d’Inde pour le tout premier oriental de l’histoire : « Shalimar »

La légende de la création du fabuleux « Shalimar » voudrait nous faire croire que Jacques Guerlain, ému lors d’une visite en Inde par la fabuleuse histoire d’amour entre l'empereur Shah Jahan et Mumtaz, nomma son parfum en hommage aux jardins de leurs amours « Shalimar ». Effectivement, Shah Jahan désespérément triste à la mort de sa belle, fit érigée en souvenir de son amour le magnifique et si précieux Taj Mahl, tout proche des jardins de Shalimar où ils vécurent tant de bonheurs.

Cette magnifique histoire liée au parfum Shalimar et à Jacques Guerlain fut d’ailleurs à l’origine du film publicitaire pharaonique de la marque Guerlain en 2013. Sur fond de teasing et d’un suspens annoncé tel le lancement d’un nouveau film, Guerlain offre à « Shalimar » un film de 5 minutes (un record pour un parfum) tourné à la manière d’un blockbuster dans les contrées indiennes avec une Natalia Vodianova transformée pour le scénario en Mumtaz. « Shalimar » se veut retranscrire l’univers de "Temple de l'amour ou de l'essence du désir »...

La vanilline et une envolée de fleurs pour un parfum sensuel et envoutant

Une autre explication revenant sur la création du révolutionnaire « Shalimar », moins romantique mais peut-être plus vraisemblable, reviendrait à sous-entendre que Jacques Guerlain créa Shalimar en versant quelques gouttes de éthyl-vanilline dans l’accord de « Jicky ». On pense d’ailleurs que ce dernier fut influencer aussi par ces relations étroites avec François Coty qui créa un brillant « Emeraude » en même temps que Guerlain créait « Shalimar ».

Que cela soit par cette fragrance mystérieuse et orientale ou par son flacon dessiné et pensé comme une véritable œuvre d’art par Raymond Guerlain (récompensée à l’exposition des Arts Décoratifs), « Shalimar » avait tout dès sa sortie en 1925 pour devenir un grand succès de la parfumerie.

Les vasques de verre représentant les fontaines de Shalimar en crystal de Baccarat ont le plaisir de porter un parfum oriental révolutionnaire et gourmand. Les notes de tête de bergamote et de citron sont fraiches et hespéridées pour mieux offrir un cœur luxueux de jasmin et de rose et délicatement poudré d’iris. Puis la senteur gourmande de vanille, mélangée à des notes puissantes et animales de benjoin, de patchouli, de cuir et de baume du Pérou, créent un sillage unique et profond où les senteurs orientales exhalent leurs parfums sensuels et troublants.

« Shalimar » offre une symphonie de senteurs sensuelles et ultra féminines dans un flacon de toute beauté. En véritable génie avant l’heure du storytelling, Guerlain imagine (ou embellit) la merveilleuse histoire du Taj Mahal pour la lier à tout jamais à son magnifique oriental, ode à la féminité et aux plaisirs exotiques. « Shalimar laisse une trace inoubliable et incarne une sensualité à fleur de peau, un soupçon d'interdit. » Guerlain.