Le Premier Parfum

Lolita Lempicka
Concentration
  • Eau de parfum
Date de création
  • 1997
Parfumeurs

Le Premier Parfum Lolita Lempicka : Entre pêché et gourmandise, la petite pomme nous fait tourner la tête

Créatrice de renom dans le domaine de la haute-couture,

En savoir plus
Achetez ce parfum
Prix constatés sur ces sites le 25-10-2016
32.5 €
Acheter ce parfum
47.5 €
Acheter ce parfum
53.95 €
Acheter ce parfum

Parfums de la marque Lolita Lempicka

Parfums de la famille Orientale

Parfums du parfumeur Annick Menardo

Lolita Lempicka (de son vrai nom Josiane Maryse Pidival) créa son tout premier parfum en 1995 pour le commercialiser en 1997 sous le nom de « Premier Parfum Lolita Lempicka ». La créatrice demanda au nez célèbre Annick Ménardo de créer une fragrance féérique et enfantine, mais aussi délicatement sensuelle et romantique, qui corresponde en senteurs au passage symbolique entre l’innocence de l’enfance et l’envie de séduction de la femme.

« Le Premier Parfum » ou le mélange de l’innocence et de la séduction

« Le Premier Parfum Lolita Lempicka » est le tout premier parfum, comme son nom l’indique, de la célèbre créatrice haute-couture Lolita Lempicka. Très proche d’un univers créatif haut en couleurs et très souvent onirique, il fallait pour ce parfum que la fragrance comme le flacon ou l’histoire aient bien sûr une histoire fantastique à raconter, et si possible un récit qui emmènerait toutes les jeunes femmes dans son sillage.

Effectivement tout particulièrement adressé à un public jeune, et finalement moins jeune par la suite, Lolita Lempicka déclara que « C’est dans mes souvenirs les plus lointains que j'ai puisé pour restituer un moment intense où l'enfant attend d'être femme ». De façon assez logique, la communication autour de « Le Premier Parfum Lolita Lempicka » s’orienta sur deux axes différents et complémentaires : la naïveté et la candeur de l’enfance et la beauté onirique et « défendue » des premiers émois.

Dans les premiers visuels ainsi que le premier spot publicitaire, la jeune héroïne Charlotte Le bon est « une femme fée » évoluant dans une forêt à la fois fantastique et remplie de dangers. « Le Premier Parfum de Lolita Lempicka » apparaît telle une fiole de filtre d’amour dans un décor féérique. Cependant l’innocence n’est qu’apparences et les multiples allusions au Jardin d’Eden comme à la Tentation sont nombreuses : « Votre fausse innocence au cœur d’un vrai conte »1… D’ailleurs le visuel proposé rappelle fortement la célèbre Vénus de Botticelli, synonyme d’amour et de fécondité.

Un oriental gourmand chef de file des parfums sucrés : « Le Premier Parfum »

Tout comme la communication de « Le Premier Parfum de Lolita Lempicka » nous le suggère, le flacon comme la fragrance sont un savant mélange de poésies oniriques et de compositions amoureuses et séductrices. Bien sûr la pomme du flacon n’est pas sans nous rappeler le fruit défendu, la morsure dessinée au creux du verre nous le suggère d’autant plus. Pourtant le jus délicat prend des couleurs mauves plutôt « girly » et le feuillage doré gravé propose une parure délicate à ce flacon élégant, original et séducteur...

Quant à la fragrance, Lolita Lempicka raconte « À l'enfant j'ai offert la saveur, à la femme, la fleur. C'est ainsi qu'est né le nectar enivrant de la fleur de réglisse. ». Et les notes de têtes de puissantes et envoutantes d’anis nous propose déjà une entrée remarquée dans ce beau jus « Le Premier Parfum de Lolita Lempicka ». Les notes de cœur délicates de violette mariées à des senteurs enfantines et délicatement sucrées de framboise nous évoque la candeur des souvenirs d’enfance. Pourtant le sillage lui, s’élance vers la femme en devenir en proposant un mariage subtil entre la poésie poudrée de la fève tonka, du précieux iris et des muscs blancs et les puissances gourmandes du réglisse, de la vanille et de la praline. Un mariage de fleurs et de notes sucrées soutenu par les puissances du vétiver.

  « Le Premier Parfum de Lolita Lempicka » est donc le parfum de la jeune fille qui s’éveille et qui devient femme, l’enfant qui aimait les fruits et les sucreries et la femme qui s’épanouit dans de belles et précieuses brassées de fleurs blanches et poudrées. De ce mélange oriental et gourmand, un des premiers du genre avec « Angel », Lolita Lempicka en aura fait un best-seller toujours aussi actuel et s’adressant finalement à toutes les femmes enfants.